Pays pauvre ?

13 février 2010

A la question « la Malaisie est-elle vraiment un pays pauvre comparé à la France ? », on ne sais pas toujours quoi répondre : D’un côté il y a des bidons-villes, des tas de taule qui tiennent à peine debout dans lesquels les gens vivent, au milieu d’égouts qui se déversent au milieu du chemin… Dans ces « quartiers », on trouve quand même des écoles et même des restaurants ! Le genre de restaurant qui pêche son poisson là où les égouts se déversent et qui ne le cuit qu’à moitié avant le servir… D’un autre côté, les gens qui vivent au milieu de ces ordures roulent dans des berlines neuves (en apparence en tout cas), souvent de marque Toyota ou Proton (marque made in Malaysia). Les voitures sont presque toujours en mode « tunning » avec un aileron énorme, des flammes peintes partout, des prises d’air sur le capot et des néons un peu partout…

Voiture de pauvre customisée

En dehors de ces ghetto, les grands centres commerciaux comme on les connait chez nous dans les grandes villes (grande ville = plus grand que Besançon…) côtoient les espèces de petites boutiques chinoises un peu douteuses…

Alors qu’il y a des dizaines de grandes résidences pour les riches touristes étrangers, l’île de Penang n’est pas vraiment prévue pour être parcourue à pied : les feux pour piétons sont totalement inexistants et il faut parfois plusieurs longues minutes pour réussir à traverser l’une des nombreuses 2×3 voies autour de chez nous. Le fait que les voitures roulent à gauche complique encore un peu la traversée puisqu’on n’a pas encore l’habitude de regarder du bon côté… Autre problème pour les piétons : les trottoirs. Ceux-ci sont pleins de trous et de plaques soulevées alors il faut toujours regarder où on marche sinon on risque de tomber dans les canalisations juste en dessous. Celles-ci font parfois plus d’un mètre de profondeur donc il vaut mieux éviter de tomber dedans… Le long de certaines routes, il y a des espèces de tranchées au bord des routes : un  trou d’un mètre de profondeur sur une largeur de 20 à 50cm longe la route ! Quand on courre pour traverser sans se faire renverser (comme il n’y a pas de feux pour les piétons) et qu’on fait pas vraiment gaffe qu’il y a une tranchée le long de la route car on regarde en même temps si une voiture arrive, ça peut surprendre…

En fait, on dirait que les priorités des dépenses d’argent sont gérées vraiment bizarrement ici, comme dans notre résidence où on a une super piscine mais aucune salle de bain qui marche !

« Page précédente